Suivre

Vous vous souvenez, en octobre dernier je vous avais partagé un petit formulaire à remplir dans le cadre d'une enquête sur les réseaux sociaux alternatifs, réalisée par des étudiantes de SciencesPo ?

Elles m'ont envoyé le résultat et m'ont autorisé à le partager. J'ai lu, et je trouve ça plutôt cohérent. Vous en pensez quoi vous ?

tooter.social/uploads/R%C3%A9s

Je tiens à joindre cette partie du mail qu'elles m'ont adressé :

« Nous sommes des étudiantes en Bac+2 en sciences sociales, ce travail n’est donc pas professionnel ainsi il est possible que vous trouviez quelques formulations simplificatrices des idées prônées par l’Internet libre. Cependant, nous nous sommes beaucoup investies dans ce rendu et nous estimons satisfaites du résultat. C’est donc avec plaisir que vous l’envoie en pièce jointe. »

Soyez indulgent•e•s ✌️

Ce que j'en retiens :
- La gauche est sur-représentée sur le Fediverse.
- Les femmes sont sous-représentées sur le Fediverse. Un univers de féministes sans parité, c'est vraiment dommage.
- Nous sommes globalement entre personnes pointues en informatique.
- Il y a très peu de mineurs qui utilisent le Fediverse.
- Les cadres et professions intellectuelles supérieures sont largement majoritaires ici.
- Le Fediverse n'est pas vraiment en concurrence avec les GAFAMs et se positionne "à côté".

@raph j'ai pas vraiment le temps de lire plus que le sommaire et la conclusion, mais c'est cohérent à mon ressentis 😃

@raph C'est cohérent de ce que j'en connais, bien que j'aurais imaginé davantage de personnes non de gauche!

@raph C’est bien ce que je pensais , par contre j’avais sous-estimé la sous représentation des femmes...

@raph Ah autre fait marquant : l’absence quasi-totale des jeunes. Le fedi c’est un réseau de trentenaires-quarantenaires et plus

@raph Je suis pas sociologue, mais 463 réponses ça me parait quand même ridiculement petit comme échantillon, c'est globalement la taille d'une petite/moyenne instance donc les représentations pas trop diverses ne m'étonne pas, surtout dans une diffusion sociale probablement proche du bouche à oreille.

@lanodan Alors c'est certain. Ceci-dit, 463 réponses à l'échelle du Fediverse c'est quand même pas trop mal.

On peut voir par exemple sur le post que j'avais fait, que les boosts touchent une assez grande variété d'instances, donc de bulles présupposées.

dissidents.social/web/statuses

@raph Ton lien est spécifique au frontend de ton instance.

J’ai pu tricher un peu en utilisant l’API publique. En ignorant les instances avec un seul boost ça donne ceci:

2 mastodon.opportunis.me 2 mastodon.pirateparty.be 2 pipou.academy 2 pouet.chapril.org 2 social.bim.land 2 social.mochi.academy 2 tooting.ch 3 biscuit.town 3 mastodon.tetaneutral.net 3 mstdn.fr 3 toot.aquilenet.fr 4 diaspodon.fr 4 hostux.social 5 mastodon.etalab.gouv.fr 10 eldritch.cafe 13 mastodon.social 36 framapiaf.org 36 mamot.fr

Ce qui fait surtout des instances de geeks.

@lanodan @raph en soit le nombre de réponse ça va, mais la non représentativité de l'échantillon ouais

@lanodan @raph les chiffres ont leur fait dire ce qu'on veut :) jpense que 463 c'est ni peu, ni trop.
La socio c'est pas faire des sondages représentatifs, elles ont bien expliquées leur méthodo : des interviews quali appuyés sur un formulaire quanti.
Le plus souvent, le quantitif introduit des biais que le quali permet d'atténuer.

@raph Pour ce qui est des femmes dans le Fédi, personnellement traînant essentiellement avec des personnes féminines et/ou non-binaires sur Mastodon je pense que ça doit vachement dépendre de qui a répondu à ce questionnaire et par conséquent *sur quelles parties* du Fédi ce questionnaire a été reçu.

@raph En fait, c'est à mon avis un des problèmes de faire une étude sur le Fédivers : celui-ci est trop cloisonné pour faire une étude très représentative.

@raph (à moins de faire une étude de grande ampleur mais celle-ci ne se rependra que dans des sphères qui sont compatibles avec les enjeux soulevés)

@VioB @raph Oui, très cloisonné, c'est une caractéristique importante.

Après, même sur Twitter, il y a un cloisonnement. Quand je regarde au hasard d'un mot-croisillon ou d'un tweet cité ailleurs, je découvre un Twitter radicalement différent de celui de ma timeline.

@VioB @raph Oui forcément, certains instances sont plus "safe" et donc se coupent de certaines autres.

Ce qui fait que les personnes sur ces instances ne sont pas forcément facile à contacter et ça peut grandement changer le pourcentage (exemple tout con d'une instance féministe où tu auras de forte change d'avoir un publique majoritairement féminin)

@Skolliagh Mais c'est évident. Si le questionnaire avait débordé sur les instances de Gab, par exemple, il n'y aurait pas eu cette même proportion de personnes se qualifiant de gauche par exemple.

@VioB

@raph Je suis horrifiée de voir comme le pourcentage d'hommes 😱

J'en retiens aussi qu'il y a 13% d'agriculteurs, j'aurai pas dit !

Sinon il est super bien ce document, niveau analyse des enjeux iels ne tombent pas dans le panneau de dire "Les RS alternatifs ont moins d'utilisateurs donc ils ont ratéé" et c'est chouette à lire ! Bravo ! :3

@maiwann @raph Comme elles le notent, c'est pareil en politique (je ne parle pas de l'Assemblée Nationale, mais du terrain) et sans doute pour les mêmes raisons.

@raph Je m'attendais à tellement plus de femmes ! Pas une majorité, mais au moins 20-30% minimum :o

@raph La moyenne ... n'est pas une représentation sociale ... sont exégèse si. Mais bon, comme je suis déficient mental, sans travail, et que j'ai faim, c'est pas représentatif comme façon d'appréhender cette info.

@Aznorth Voici l'explication de ma présence ici ! 😁

@Aznorth @raph Ca fait aussi Rend Son Anorak, Roule Sans Ami, Ramadan Sans Avis (ha ! ça c'est impossible), Romaine Si Avenante (véridique, rencontrée à l'île Maurice en 1989 ) Rouquin Sapé Avantageusement (il doit y en avoir) ...

@raph C’est une lecture intéressante. Un peu déstabilisant de se faire décrire comme des petits fous-furieux du libre (surtout comme un village gaulois résistant à l’envahisseur) 🤣, mais ça m’a bien fait réfléchir sur les attentes que j’ai vis-à-vis de Mastodon/Pleroma, en l’occurrence.

@Poslovitch Ah ah ! J'ai bien aimé cette partie aussi !

Disons que ça permet de prendre du recul et de mieux appréhender comment le Fediverse peut être perçu de l'extérieur ^^

@raph @Poslovitch j'ai lu le document avec plaisir, en effet il subsiste quelques approximations dans la construction du formulaire initial ou des coquilles dans le rapport, mais j'y vois une fraîcheur et une jeunesse qui me réjouissent sur plusieurs points.
L'un d'entre eux étant, en tant que libriste des premières heures, que des utilisateurstrices de solutions centralisées peuvent au final s'ouvrir à d'autres horizons et qui sait adhérer à cette vision d'un internet libre et décentralisé. 1/2

@raph @Poslovitch
De même l'aspect politique et pas seulement sociétal y est abordé, il leur restera à poursuivre (ou pas, c'est ça la liberté) la route vers le projet politicosociétal qui leur plaira, et peut être plonger dans les arcanes des 4 libertés du logiciel, puis de la société libre avec la notion de partage libre du savoir.

Pour reprendre l'un des slogans de Framasoft : " la route est longue, mais la voie est libre."

2/2

@raph @Poslovitch évidement mes remarques, encouragements et mes remerciements pour leur travail peut leur être transmis.

@sb_51_ @Poslovitch Je leur transmettrai le lien de la publication pour qu'elles puissent lire 🙂

Je n'ai pas le même recul que toi, mais il m'a semblé que c'était un tour d'horizon assez large. Et ne pas opposer le libre au commercial et ne pas évaluer le succès uniquement sur des critères imposés par les logiciels commerciaux m'a semblé être cohérent.

@raph complètement.

La question initiale était de savoir pourquoi les gens allaient vers les réseaux sociaux alternatifs, et elles finissent par effleurer ce qui nous anime en majorité ici : un projet politique commun, libre et vertueux ; le web n'en est qu'un des nombreux outils et résultats.

@Poslovitch

@raph @Poslovitch Perception, oui, pas forcément réalité. Par exemple sur le côté « austère » et « difficile d'utilisation », je vois bien la différence d'UI entre LaTeX et MS-Word ou bien entre le shell Unix et l'Explorateur Windows, mais entre Mastodon et Twitter, sérieusement ? Cela relève plutôt du préjugé (c'est du logiciel libre donc forcément austère et difficile à utiliser).

@bortzmeyer @raph C’est une remarque pertinente, effectivement. Et un préjugé répandu. Je ne m’attends pas, moi-même, à avoir une UX/UI impressionnante ou bien conçue en utilisant du libre. On se dit que c’est un moindre mal, et qu’on peut supporter ça sans broncher.

Mais maintenant, quels seraient les efforts à fournir par “casser” cette image du libre, ce préjugé ? “Embaucher” des UX/UI designers à la pelle ? Ça paraît peu réaliste…

@Poslovitch @raph Ça serait surtout inutile puisque ça relève du préjugé plus que de la réalité.

@bortzmeyer Oui c'est clair qu'entre Twitter et Mastodon, la différence ne se joue qu'au niveau de la timeline globale.

Mais depuis que Twitter a pompé le design de Mastodon, ça se prend en main de la même façon, et avec les mêmes codes (les @ les # ect ect).

Je suis assez d'accord que c'est un à priori très rependu qui relève plus de la mauvaise foi qu'autre chose. Il y a encore quelques semaines on me disait IRL "Tiens, il est sympa ton Twitter comme ça !" :iosrolleyes:

@Poslovitch

@bortzmeyer Mais j'ai l'impression que cette étude ne s'est pas tant penchée sur Mastodon. C'est quasiment pas cité dedans.

@Poslovitch

@raph @Poslovitch Oui, comme j'ai vu cette étude citée ici, j'ai pensé « fédivers » mais, en effet, elles parlent de RSA.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Tooter

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !