J'étais passé à côté de cet article de Libé. Ravageur.

« Celui dont les thuriféraires, pâmés en dévotion et fourbus de génuflexions, vantent la "pensée complexe" (dixit sa conseillère en communication, actuelle ministre de je ne sais quoi) comme, naguère, on exaltait le "génie des Carpates", en Roumanie, a toujours fait preuve d'une singulière bêtise. »

liberation.fr/debats/2019/11/2

« Sa "révolution" (on l'a trop vite oublié, mais c'est le titre du «livre» qu'il a commis peu avant la présidentielle) n'est que l'introduction, au pays des "Gaulois réfractaires" (c'est que l'on a des lettres), d'un programme néolibéral trop longtemps retardé en France par la gauche (pas celle de Hollande, qui lui a mis le pied à l'étrier) et les "conservatismes" de syndicalistes moustachus. »

Suivre

« La logique néolibérale a admirablement été résumée par le sociologue Loïc Wacquant : en amont, l’État se retire (dérégulation économique, désengagement social pour faire des "économies"), ce qui produit des catastrophes sociales en série - délocalisations, déstructurations de services publics, drames humains, chômage. »

· · Web · 1 · 0 · 0

« Dès lors, il faut réinvestir l’État en aval, non plus sous la forme des assurances sociales et de la régulation économique d’un capitalisme sauvage, mais sous l’aspect de CRS armés de matraques et de "grenades de désencerclement" ainsi que de voltigeurs à moto qui tirent au LBD à vue. Le néolibéralisme blesse, mutile et tue. »

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Tooter

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !